Les horizons ouverts par la possibilité d’un transfert global du patrimoine culturel textuel du papier vers le numérique ont constitué une des perspectives les plus fascinantes du développement du Web dès son début. Depuis la moitié des années quatre-vingt-dix, plusieurs initiatives et projets ont été développés à ce propos, qui ont changé d’une façon radicale les pratiques des chercheurs en sciences humaines et en histoire. En même temps, plusieurs problèmes nouveaux se sont posés, tels que le standard de numérisation, le catalogage des ressources numériques, les techniques de repérage, l’accès, etc. L’événement du Web 2.0, et la transformation progressive du Web de dépôt de document en plate-forme interactive a produit non seulement une multiplication de documents à disposition des chercheurs, mais aussi un changement considérable dans la notion elle-même de document (et de bibliothèque aussi), toujours plus plastique et difficile à gérer. Cela a déterminé un nouveau scénario global, qui a des conséquences directes sur la recherche et la didactique aussi, à propos desquelles il est nécessaire de se poser des questions et de trouver des réponses efficaces.

Les historiens et le web à l’âge du web 2.0 : une nouvelle mutation ? / R. Minuti. - ELETTRONICO. - (2011), pp. 1-10. ((Intervento presentato al convegno Le patrimoine à l’ère du numérique (Université de Caen Basse-Normandie, Maison de la Recherche en sciences humaines) tenutosi a Caen nel 10-11 décembre 2009.

Les historiens et le web à l’âge du web 2.0 : une nouvelle mutation ?

MINUTI, ROLANDO
2011

Abstract

Les horizons ouverts par la possibilité d’un transfert global du patrimoine culturel textuel du papier vers le numérique ont constitué une des perspectives les plus fascinantes du développement du Web dès son début. Depuis la moitié des années quatre-vingt-dix, plusieurs initiatives et projets ont été développés à ce propos, qui ont changé d’une façon radicale les pratiques des chercheurs en sciences humaines et en histoire. En même temps, plusieurs problèmes nouveaux se sont posés, tels que le standard de numérisation, le catalogage des ressources numériques, les techniques de repérage, l’accès, etc. L’événement du Web 2.0, et la transformation progressive du Web de dépôt de document en plate-forme interactive a produit non seulement une multiplication de documents à disposition des chercheurs, mais aussi un changement considérable dans la notion elle-même de document (et de bibliothèque aussi), toujours plus plastique et difficile à gérer. Cela a déterminé un nouveau scénario global, qui a des conséquences directes sur la recherche et la didactique aussi, à propos desquelles il est nécessaire de se poser des questions et de trouver des réponses efficaces.
Actes du colloque international « Le patrimoine à l’ère du numérique »
Le patrimoine à l’ère du numérique (Université de Caen Basse-Normandie, Maison de la Recherche en sciences humaines)
Caen
10-11 décembre 2009
R. Minuti
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in FLORE sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/2158/385914
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact