Noir et blanc vs couleur. L’ordre visible du cinéma