Sur l'usage de la catégorie expressionnisme